Page:Allais - Le Boomerang.djvu/104

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


à tous les deux. Nous, nous ne t’en voulons pas.

« Ton ex,
« Marie-Blanche Loison. »

« P.-S. — Je te prie de remarquer que je n’emporte pas ton y. Il pourra te resservir pour une autre.

« M. B. L. »


Après cette pénible narration, Guillaume de la Renforcerie eut un long moment de silence, qu’il occupa, le pauvre garçon, moitié à finir la bouteille de cognac et moitié à entamer celle de curaçao blanc.

Berg-op-Zoom l’aida dans cette double opération, puis s’informa :

— Quelle vengeance, Guillaume, comptes-tu tirer de ton rival ?

— Mon rival ? Quel rival ?

— Ce Ponémucène Le Tribequier.

— Népomucène Le Briquetier, tu veux dire.

— Si tu préfères… Quand on s’appelle Guillaume de la Fenrorcerie.

— De la Renforcerie.

— Si tu préfères… Quand on porte le