Page:Allais - Le Boomerang.djvu/111

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



CHAPITRE SEPTIÈME.Dans lequel tout lecteur pourvu de son bon sens se stupéfiera de voir des gens d’un certain âge dépenser sept francs cinquante pour passer quelques heures dans un endroit d’où se trouve banni le confortable le plus élémentaire, sans que les plaisirs de l’esprit apportent à cet état de choses le moins appréciable dédommagement.


Le banquet des Anciens élèves chassés des lycées de Paris était magnifique, comme tous les banquets qui se donnent à Paris.

Le potage parfaitement délavé, les hors-d’œuvre heureusement insuffisants, car ils sont incomestibles, le veau insupportable, ainsi que le bœuf, d’ailleurs.

Quant au poulet, il nage généralement