Page:Anatole France - Discours prononcé à l’inauguration de la statue d’Ernest Renan.djvu/21

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


parfois la nouvelle école n’a pas noyé trop complaisamment le miracle dans le demi-jour de la pathologie nerveuse, s’il ne faut pas admettre de temps en temps l’hypothèse de la fraude consciente, s’il n’y aurait pas lieu, enfin, sur ce point, comme sur plusieurs autres, de concilier Voltaire avec Renan.


La Vie de Jésus parut le 24 juin 1863. Elle déchaîna sur la tête de son auteur une effroyable tempête d’invectives et d’injures. Toute l’Église tonna. Il avait prévu l’orage ; il n’avait cherché ni à l’attirer, ni à le détourner. Il se faisait une obligation de dire tout ce qu’il croyait être la vérité. Sa maxime invariable était « qu’il n’est pas permis au savant de s’occuper des conséquences qui peuvent sortir de ses recherches ».