Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/9

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
V
INTRODUCTION

rimés à l’occasion d’une assemblée poétique quelconque : les différentes dates des pièces s’opposent à cette hypothèse. Nous croyons simplement que le recueil était une anthologie, écrite sous les yeux d’un grand seigneur poète, heureux de posséder des spécimens poétiques de ses contemporains ou de ses devanciers immédiats.

Pouvons-nous deviner quel était ce grand seigneur ? Nous n’avons à cet égard que de bien frêles indices. Remarquons en effet que sur les 11 auteurs[1] qui ont pris part au concours poétique, ayant pour thème le vers

Pour acquerir honneur et pris,

Mgr Jacques est le seul qui ait composé deux pièces, dont l’une est restée inachevée[2]. Si, comme nous le pensons, cette pièce incomplète n’est qu’un premier essai abandonné par le poète, elle n’a pu nous être conservée que par l’auteur lui-même, Mgr Jacques, à qui dès lors tout le recueil doit avoir été destiné.

ii
Les auteurs.

Les nombreux poètes figurant dans ce recueil nous ont donné l’occasion de parcourir les documents originaux, les mémoires du temps et les travaux historiques relatifs à cette époque ; nous y avons puisé sur presque tous ces personnages des renseignements, que nous aurions dési-

  1. P. 123-131.
  2. P. 123.