Page:Anonyme ou Collectif - Voyages imaginaires, songes, visions et romans cabalistiques, tome 1.djvu/16

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


PRÉFACE
DU TRADUCTEUR.


Le livre dont on donne ici la traduction au public, a été extrêmement goûté en Angleterre, & il s’en est débité un nombre prodigieux d’exemplaires ; je ne m’en étonne pas. Jamais on n’a vu dans la vie d’un seul homme, un tissu si merveilleux d’aventures surprenantes ; jamais on n’a vu un assemblage d’événemens extraordinaires, relevé par une si grande variété ; & tous ceux qui on fait quelque réflexion sur l’esprit humain, savent jusqu’à quel point il s’attache à la variété jointe au merveilleux.

Il est vrai qu’il aime encore naturellement la vérité, & qu’il ne jouit jamais si pleinement des agréables impressions que le surprenant & le varié sont pour lui, que lorsqu’il croit avoir raison de se persuader que ces impressions, & les sentimens vifs & animés qui en sont les effets, sont produits par des objets véritables.

C’est conformément à ce principe, que ceux qui s’efforcent à nous amuser par