Page:Banville - Petit Traité de poésie française, 1881.djvu/12

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




PETIT TRAITÉ



DE



POÉSIE FRANÇAISE






CHAPITRE PREMIER



INTRODUCTION



Presque tous les traités de poésie ont été écrits au xvii et au XVIIIe siècle, c’est-à-dire aux époques où l’on a le plus mal conuu et le plus mal su l’art de la Poésie. Aussi pour étudier, même superficiellement, cet art, qui est le premier et le plus difficile de tous, faut-il commencer par faire table rase de tout ce qu’on a appris, et se présenter avec l’esprit semblable à une page blanche.

J’entends d’ici l’objection. — Quoi ! dira-t-on, vous prétendez qu’on n’a pas su la poésie au siècle qui a enfanté ou possédé Corneille, Racine, Molière, La Fontaine ! — La réponse est bien simple