Page:Bassompierre - Journal de ma vie, 1.djvu/320

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


(aust), luy donna l’hostel de Gondy, qu’elle acheta quarante mille escus.

Antragues accoucha le 17e d’aust[1].

Septembre. — Le roy s’achemina en septembre a Reims pour se faire sacrer ; ce quy fut fait le 10e d’octobre[2] ; et le lendemain fit la ceremonie du Saint-Esprit, en laquelle il fit Mr le Prince chevalier.

Je m’en allay pendant ce temps la en Lorraine, ou le roy envoya son ambassadeur Mr de Richelieu, visiter le duc de Lorraine.

Madame la comtesse d’Auvergne s’en alla en Flandres trouver madame la Princesse sa sœur[3], qu’elle ramena a Mr le Prince son mary, au retour du sacre.

Je revins à la court (octobre), ou le marquis d’Ancre[4] eut querelle contre Mr le Grand, de quy j’estois amy ; mais la reine me commanda d’assister le dit marquis d’Ancre, ce que je fis avec nombre de mes amis quy me voulurent accompagner (novembre, decembre).

  1. Mlle d’Entragues donna le jour à un fils qui fut appelé Louis, et qui, depuis, porta le nom de Bassompierre. — Voir à l’Appendice. XV.
  2. Le sacre eut lieu le 17 octobre.
  3. La comtesse d’Auvergne, fille du connétable Henri de Montmorency, et d’Antoinette de la Marck, était sœur consanguine de la princesse de Condé. Le prince n’avait pas ramené sa femme avec lui, et même, à son passage à Bruxelles, il avait refusé de la voir.
  4. Concino Concini, marquis d’Ancre, seigneur de Lesigny, maréchal de France en 1614, fut tué le 24 avril 1617.