Page:Bloy - Les Dernières Colonnes de l’Église, Mercure de France, 1903.djvu/8

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


DU MÊME AUTEUR

LE RÉVÉLATEUR DU GLOBE (Christophe Colomb et sa Béatification future). Préface de J. Barbey d’Aurevilly.

PROPOS D’UN ENTREPRENEUR DE DÉMOLITIONS.

LE PAL, pamphlet hebdomadaire (les 4 numéros parus).

LE DÉSESPÉRÉ, édition Soirat, la seule approuvée par l’auteur.

UN BRELAN d’excommuniés (Barbey d’Aurevilly — Ernest Hello — Paul Verlaine).

CHRISTOPHE COLOMB DEVANT LES TAUREAUX.

LA CHEVALIÈRE DE LA MORT (Marie-Antoinette).

LE SALUT PAR LES JUIFS.

SUEUR DE SANG (1870-1871), avec un portrait de l’auteur en 1893.

LÉON BLOY DEVANT LES COCHONS.

HISTOIRES DÉSOBLIGEANTES.

ICI ON ASSASSINE LES GRANDS HOMMES, avec un portrait et un autographe d’Ernest Hello.

LA FEMME PAUVRE, roman, épisode contemporain.

LE MENDIANT INGRAT (Journal de Léon Bloy).

LE FILS DE LOUIS XVI, avec un portrait de Louis XVII en héliogravure.

JE M’ACCUSE… Pages irrespectueuses pour Emile Zola et quelques autres. Curieux portrait de Léon Bloy à 18 ans.

EXÉGÈSE DES LIEUX COMMUNS.

A la même Librairie :

LETTRES DE J. BARBEY D’AUREVILLY A LÉON BLOY, avec un portrait inédit et une lettre autographe de J. Barbey d’Aurevilly.