Page:Botrel - Contes du lit-clos, 1912.djvu/8

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Il a été tiré de cet Ouvrage,
sur papier des Manufactures Impériales du Japon (Insestu-Kioku),
cinquante exemplaires
numérotés (1 à 50) et paraphés par l’Éditeur,
au prix de vingt francs l’un.




Les Cinq cents premiers exemplaires à la suite du tirage
sur Japon (Lithographies tirées sur la presse à bras)
sont mis en vente, numérotés (51 à 550) et paraphés par l’Éditeur,
au prix de cinq francs l’un.



Nota — Une suite des vingt Lithographies de D.-O. WIDHOPFF,
tirées à grandes marges, sous couverture, sur papier Whatman,
à vingt-cinq exemplaires
numérotés et signés par l’Artiste, est en vente à quinze francs l’Album.