Page:Bouglé - Essais sur le régime des castes.djvu/21

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ESSAIS

SUR LE RÉGIME DES CASTES



INTRODUCTION

Essence et réalité du régime des castes

Le régime des castes est-il un phénomène universel, commun à toutes les civilisations, ou un phénomène unique, particulier à l’Inde ? Et quelle parenté relie ce régime aux formes sociales analogues, à la ghilde, au clan, à la classe ?

Pour délimiter le champ de notre recherche, c’est à ces questions qu’il nous faut répondre d’abord.


I. – Définition du régime des castes.

L’abbé Dubois, dans ses précieuses observations sur les Mœurs, institutions et cérémonies du peuple de l’Inde[1], s’efforçait d’établir que la division en castes était commune à la plupart des anciennes nations. De même Max Müller, dans son article sur la caste[2], démontrait l’universalité des différences ethniques, des oppositions politiques, des spécialisations professionnelles sur lesquelles, suivant lui,

  1. Paris, Martin, 1825, pp. 26, 46.
  2. Essais de mythologie comparée, trad. Perrot, Paris, Didier, 1873, pp. 370-373.