Page:Dickens - Nicolas Nickleby, trad. La Bédollière, 1840.djvu/330

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Tous s’approchèrent, et le premier qui entra poussa un cri perçant, tira de sa poche un couteau, et détacha le cadavre de Ralph.

Il avait attaché une vieille corde au crochet de fer et s’était pendu, immédiatement au-dessous de la trappe pratiquée au plafond, au lieu même vers lequel, quatorze ans auparavant, son fils, seul et abandonné, avait si souvent levé les yeux avec une terreur enfantine.


CHAPITRE LIII.

Quelques semaines s’étaient écoulées depuis ces événements. Madeleine avait quitté la famille, Frank était absent, Nicolas et Catherine cherchaient à étouffer leurs regrets, et se consacraient entièrement à leur mère, quand Tim Linkinwater vint inviter à dîner pour le lendemain, de la part des frères Cheeryble, non-seulement madame Nickleby et ses enfants, mais encore miss la Creevy.

— Que signifie cette invitation ? dit madame Nickleby à Nicolas quand Tim fut parti. — Elle signifie que nous allons boire et manger chez les frères Cheeryble, voilà tout. — Et vous n’en concluez pas autre chose ? — Mon Dieu, non. — Eh bien ! mon cher fils, je suis certaine que cette invitation cérémonieuse a un but caché. Attendez et vous verrez. En tout cas, il est bien extraordinaire qu’ils aient invité miss la Creevy.

Les deux frères envoyèrent une voiture prendre les convives, et ils accueillirent la compagnie avec une cordialité qui troubla Nicolas, et lui laissa à peine assez de présence d’esprit pour présenter miss la Creevy. Catherine, sachant que les deux frères étaient instruits de ce qui s’était passé entre elle et Frank, se trouvait dans une position délicate et embarrassante, et tremblait au bras de Nicolas, quand Charles Cheeryble lui prit la main et l’emmena dans un coin du salon.

— Avez-vous vu Madeleine depuis qu’elle vous a quittés ? — Non, Monsieur. — Et vous n’avez pas eu de ses nouvelles ? — Je n’en ai reçu qu’une lettre. Je ne croyais pas qu’elle m’oublierait si vite. — Pauvre enfant ! vous êtes bien malheureuse ! Qu’en dites-vous, Edwin ? Madeleine ne lui a écrit qu’une seule fois. — C’est triste, dit Edwin.

Les frères échangèrent un coup d’œil et une poignée de main.

— Eh bien ! reprit Charles, allez dans la chambre voisine, mon enfant, et voyez si vous n’y trouverez pas une lettre pour vous. Il est inutile de vous presser, car