Page:Dickens - Nicolas Nickleby, trad. La Bédollière, 1840.djvu/65

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Je ne puis m’en tirer, dit Smike avec l’expression de l’abattement et du désespoir. — N’essayez donc pas, répondit Nicolas.

Smike secoua la tête, ferma le livre en soupirant, promena autour de lui un coup d’œil hagard, et appuya sa tête sur sa main. Il pleurait.

— Finissez, au nom du ciel ! s’écria Nicolas d’une voix émue ; je ne puis supporter la vue de vos larmes. — Ils me traitent plus rudement que jamais, dit Smike en sanglotant. — Je le sais. — Mais pour vous je mourrais. Ils voudraient me tuer, je sais qu’ils le voudraient, dit le paria. — Pauvre garçon ! reprit Nicolas en secouant douloureusement la tête, vous serez mieux lorsque je serai parti. — Parti ! s’écria Smike en le regardant en face. — Plus bas ! — Vous partez ? — Je ne saurais le dire, je parlais moins à vous qu’à moi-même. — Dites-le-moi, s’écria Smike d’un ton suppliant, oh ! dites-le-moi ; voulez-vous partir, le voulez-vous ? — Le sort m’y obligera enfin ; après tout, j’ai le monde devant moi.

Smike étreignit avec force dans sa main les deux mains du jeune homme, les pressa contre sa poitrine, et murmura quelques mots sans suite et inintelligibles. Squeers entra dans ce moment, et Smike retourna dans son coin.


CHAPITRE X.

Les faibles lueurs d’une matinée de janvier pénétraient dans le dortoir lorsque Nicolas, se levant sur son séant, jota un coup d’œil sur ceux qui l’environnaient de toutes parts ; il regarda les dormeurs, d’abord de l’air d’un homme chez lequel l’habitude n’a point amorti l’impression d’un affreux spectacle, puis avec une attention inquiète, comme si son œil eût en vain cherché quelque chose qu’il était accoutumé à voir. Il était encore occupé de cette enquête quand on entendit la voix de Squeers au bas de l’escalier.

— Eh bien ! donc, allez-vous dormir toute la journée là-haut ? … — Maudits paresseux ! ajouta, pour terminer la phrase, madame Squeers. — Nous descendons de suite, Monsieur, répondit Nicolas. — Vous ferez bien d’arriver, dit Squeers. Autrement je serai auparavant sur le dos de quelqu’un de vous. Où est Smike ?

Nicolas, sans répondre, fit des yeux le tour du dortoir.

— Où est Smike ? répéta Squeers d’une voix tonnante. — Souhaitez-vous qu’on vous fasse une nouvelle bosse à la tête, Smike ? demanda son aimable femme sur le même ton.