Page:Doyle - Le Monde perdu.djvu/13

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
Doyle - Le Monde perdu.djvu

LE PROFESSEUR CHALLENGER SE FACHE

Le professeur Challenger s’était dressé d’un bond, les yeux hors de la tête. Edouard Malone remarqua, à sa grande surprise, que, debout, il lui arrivait aux épaules, et qu’il avait développé en largeur, en épaisseur, en volume cérébral son effroyable vitalité. (Page 694.)