Page:Doyle - Nouveaux Exploits de Sherlock Holmes.djvu/119

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


IV

LES PROPRIÉTAIRES DE REIGATE


Au printemps de 87, mon ami Sherlock Holmes avait entrepris un travail colossal. Il se surmena tant et si bien qu’il lui fallut des mois pour se remettre de ses fatigues. L’affaire de la Compagnie de Hollande et de Sumatra, et celle des fantastiques projets du baron Maupertuis sont de date trop récente encore, elles sont trop intimement mêlées aux questions politiques et financières actuelles pour trouver leur place dans cette série d’esquisses. Mais c’est précisément l’état de santé de Sherlock Holmes qui lui fournit l’occasion de résoudre un problème aussi singulier que complexe, en usant avec succès d’une arme nouvelle dont il ne s’était pas encore servi pour porter de grands coups aux criminels.