Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/251

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


M. Eduardo Lucas, assassiné pendant la nuit de lundi dernier à Godolphin Street, Westminster. Nos lecteurs se rappellent que la victime fut trouvée poignardée dans son cabinet et que les soupçons se portèrent sur son valet qui put fournir un alibi. Hier, des domestiques d’une femme, connue sous le nom de Mme Henry Fournaye, habitant à Paris une petite villa dans la rue d’Austerlitz, avertirent la police qu’elle venait de donner des signes d’aliénation mentale. L’examen auquel il fut procédé démontra qu’elle était atteinte d’une démence particulièrement dangereuse. L’enquête de la police a établi que Mme Henry Fournaye rentrait mardi dernier d’un voyage à Londres, et qu’elle semblait avoir joué un rôle dans le crime de Westminster. Par la comparaison des photographies, il a été démontré d’une manière indiscutable que M. Henry Fournaye et Eduardo Lucas sont une seule et même personne et que celui-ci, pour un motif encore ignoré, menait à Paris et à Londres une existence en partie double. Mme Fournaye est d’origine créole et d’une nature très impressionnable ; depuis quelque temps, elle éprouvait contre son mari une jalousie touchant