Page:Doyle - Sherlock Holmes triomphe.djvu/83

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


III[1]

LE PINCE-NEZ D’OR

En relisant les trois manuscrits qui résument nos aventures pendant l’année 1894, j’avoue qu’il m’est très difficile de préciser laquelle d’entre toutes est la plus intéressante et fait le plus d’honneur aux qualités qui ont consacré la réputation de mon ami. En tournant les feuillets, je revois successivement mes notes sur l’histoire de la Sangsue rouge, la Mort terrible du banquier Crosly, le Compte rendu du drame d’Addleton, la découverte singulière opérée dans un des vieux tumulus d’Angleterre, l’affaire concernant la fameuse succession de Smith Mortimer est de la même époque ainsi que l’arrestation de Huret, l’assassin du Boulevard, exploit qui valut à Holmes une lettre autographe du Président de la République


  1. WS : numérotation comme sur les autres chapitres