Page:Encyclopedie Planches volume1.djvu/112

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée



tubérosité de l’ischion. 55, la tête du fémur. 56, le grand trochanter. 57, le petit trochanter. 58 & 59, la ligne âpre. 60, le condyle externe. 61, le condyle interne. 62, le cartilage intermédiaire de l’articulation. 63, 64, 66, 67, le tibia. 63, le condyle externe. 64, le condyle interne. 67, la malléole interne. 65 & 68, le peroné. 68, la malléole externe. 69, l’astragal. 70, le calcaneum. 71, le cuboïde. 72, le petit cunéiforme. 73, le moyen cunéiforme. 74, le métatarse. 75, les doigts ou orteils. 76, le scaphoïde. 77, le grand os cunéiforme.

PLANCHE III. n°. 2.
L’os pariétal sous différens états.

Fig. 2, 3, 4, 5, 6, 7 & 8. Différens degrés d’ossification de l’os pariétal, par où l’on voit comment les intervalles entre les fibres osseuses se sont remplis par degrés.

PLANCHE IV.
L’écorché vû de face d’après Albinus.

a, a, les muscles frontaux. b, une partie de l’aponévrose qui recouvre le muscle temporal. c, le muscle supérieur de l’oreille. d, le muscle antérieur de l’oreille. e e, l’orbiculaire des paupieres. f, le tendon de ce muscle. g, le muscle surcilier. h h, les pyramidaux du nez. i, l’oblique descendant du nez. k, une partie du myrtiforme. l l, le grand incisif. m, le petit zygomatique. n, le grand zygomatique. o, le canin. p p, le masseter. q, le triangulaire de la levre inférieure. r, le quarré de la levre inférieure. s s, l’orbiculaire des levres. u u, le peaussier. x x, le sterno-mastoïdien. y y, le clyno-mastoïdien. z, le sterno-hyoïdien. A, le sterno-thyroïdien. B, la trachée-artere. C D, le trapeze. E, le deltoïde. F, le grand pectoral. G H I N, le biceps. G, la courte tête. N, la longue. H, son aponévrose coupée. I, son tendon. K, le long extenseur. L, le court extenseur. M M, le brachial interne. O, le coraco brachial. P, le long supinateur. Q, le rond pronateur. R, le radial interne. S, le long palmaire. T, l’aponévrose palmaire. V V, le sublime. X, le fléchisseur du pouce. Y, les extenseurs du pouce. 1, le thenar. 2, le court palmaire. 3, l’hypothenar. 4, les ligamens qui retiennent les tendons des fléchisseurs des doigts. 5, le tendon du sublime. 6, le profond ou le perforant. 7, le mesothenar. 8, 8, le radial externe. 9, 9, le long extenseur du pouce. 10, le court. 11, l’éxtenseur des doigts. 12, l’adducteur du pouce. 13, le muscle adducteur du doigt index. 14, l’interosseux du doigt index. 15, le ligament annulaire externe. , le grand dorsal. 16, 16, 16, les digitations du grand dentelé. 17, 17, le muscle droit du bas ventre, qui paroît à-travers l’aponévrose du grand oblique. 18, 18, le grand oblique. 19, le ligament de Fallope. , l’anneau. 20, le testicule dans les enveloppes sur lesquelles le muscle crémaster s’étend. 21, l’aponévrose du fascia lata. 22, le fascia lata. 23, le couturier. 24, l’iliaque. 25, le psoas. 26, le pectinée. 27, le triceps supérieur. 28, le grêle interne. 29, le droit antérieur. *D, le triceps inférieur. 30, le vaste externe. 31, le vaste interne. 32, le tendon du couturier. 33, le tendon du grêle interne. 34, le cartilage interarticulaire. 35, le ligament de la rotule. 36, le jambier antérieur. 37, l’extenseur commun. 38, le fléchisseur des doigts. 39, le fléchisseur du pouce. 40, le jambier postérieur. 41, ligament qui retient les fléchisseurs du pié. 42, les jumeaux. 43, le solaire. 44, 45, les ligamens qui retiennent les extenseurs du pié & des doigts. 46, le court extenseur des doigts. 47, le thenar.

PLANCHE IV. n°. 2.
Mains & piés disséqués.

Fig. 2. A, ligament transversal du carpe. a, partie de ce


ligament attachée à l’os pysiforme. b, la partie attachée à l’os naviculaire. B, canal par lequel passe le tendon du radial interne. C, abducteur du petit doigt. d, son origine de l’os pysiforme. e, son attache au ligament du carpe. D, le court fléchisseur du petit doigt. f, son origine ou ligament du carpe. g, le tendon qui lui est commun avec l’abducteur du petit doigt. E E, abducteur de l’os du métacarpe du petit doigt qui est ici recouvert par le court fléchisseur D, & par l’abducteur C. F, le court abducteur du pouce. h, son origine du ligament du carpe. i, partie de l’extrémité du tendon insérée au premier os du pouce. k, portion tendineuse qui s’unit aux extenseurs & au court fléchisseur du pouce. G, l’opposant du pouce. H, le tendon du court extenseur coupé. I, tendon commun des extenseurs du pouce, qui s’étendent jusqu’au dernier os du pouce. K L, le court fléchisseur du pouce. K m, sa premiere queue. L n, sa seconde queue. l, sa troisieme queue. l, partie qui naît du ligament du carpe. m, extrémité tendineuse de la premiere queue qui s’insere au premier os du pouce: c’est une partie de celui qui s’insere à l’os sésamoïde qui se trouve au-dessous de cette extrémité tendineuse. n o, extrémité tendineuse de la derniere portion. n, la partie insérée à l’os sésamoïde. o, la partie qui s’insere au premier os du pouce. M, abducteur du pouce couvert en partie par le court fléchisseur L, en partie par l’interosseux postêrieur Q du doigt du milieu. p, une partie de la portion qui vient de l’os du métacarpe, qui soûtient le doigt du milieu. Q, l’interosseux postérieur du doigt du milieu, couvert par l’interosseux P & le fléchisseur L. r, son tendon par lequel il s’unit au tendon de l’extenseur commun des doigts. R, l’interosseux antérieur du doigt du milieu couvert par l’adducteur M. S, l’interosseux postérieur du doigt index couvert par l’abducteur M. s, son tendon par lequel il s’insere au troisieme os, après s’être uni au tendon de l’extenseur commun du doigt index. T, l’interosseux antérieur de l’index couvert par l’abducteur M & l’abducteur n. V, abducteur de l’index couvert par l’adducteur M. t, l’extrémité de son tendon, par laquelle u il s’insere au premier os du doigt index. , le tendon du premier vermiculaire, qui s’unit avec le tendon commun des extenseurs de l’index, & de-là s’insere au troisieme os. X, tendon du second vermiculaire coupé, lequel s’unit au tendon de l’interosseux R, avec lequel il forme Y le tendon commun qui se rend au troisieme os, après s’être uni avec le tendon de l’extenseur commun. Z, tendon du troisieme vermiculaire coupé, lequel s’unit au tendon de l’interosseux p, d’où r, le tendon commun, s’unissant avec le tendon de l’extenseur commun, va s’insérer au troisieme os. *D, tendon du quatrieme vermiculaire coupé, lequel s’unit au tendon de l’interosseux N, d’où , le tendon commun, s’unissant avec le tendon de l’extenseur propre du petit doigt, va s’insérer ensuite au troisieme os. *L, ligament par lequel le tendon des fléchisseurs, c’est-à-dire le sublime & le profond, sont couverts. A A A A, son attache à chaque bord du premier os. *C *C, tendon du profond coupé au commencement de chaque doigt, où il est au-dessous du tendon *P du sublime. B B B, certaine marque de division. G, l’extrémité du tendon insérée au troisieme os. *P, le tendon du sublime, coupé & couvert par le ligament. *L *S *F, les deux portions dans lesquelles le sublime se divise, couvertes par les ligamens *L & *Y. *Y, le ligament par lequel le tendon du profond & l’extrémité du tendon du sublime est couverte jusqu’à la partie moyenne du second doigt. D, D, ligament attaché au bord de chaque os.

Fig. 3. de Courcelles. A 1 a 2, la grande aponévrose de la plante du pié. A, 1, son principe. A, 2, 3, 4, ses limites autour de la plante du pié. A, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, ses divisions en portions. B 1 2 3, petite aponévrose