Page:Encyclopedie Planches volume1.djvu/121

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée



tieme paire, qui vont à la langue, surtout à sa racine & à la partie voisine du pharynx, &c. n, n, les rameaux de la huitieme paire, qui se distribuent à la partie supérieure du larynx, dans lequel ils s’insinuent entre l’os hyoïde & le cartilage thyroïde, où le rameau o s’unit avec le recurrent de la huitieme paire. p, le recurrent droit de la huitieme paire, qui vient de deux endroits de la huitieme paire. q, le recurrent droit joint avec le nerf intercostal droit. r, le recurrent gauche, qui sort de la huitieme paire par deux principes, mais un peu plus bas que le droit. s, le nerf par le moyen duquel le cardiaque gauche est uni avec le recurrent gauche. t, les ramifications des nerfs recurrens dans le larynx, & qui se distribuent à la glande thyroïde, au pharynx, aux crico-arythénoïdiens postérieurs, aux arythénoïdiens, aux thyro-arythénoïdiens. u w x, le nerf cardiaque droit, qui vient w du nerf recurrent droit, & x de la huitieme paire. y z a, le nerf cardiaque gauche, qui vient z du nerf gauche de la huitieme paire, & a du nerf intercostal gauche’, comme il semble par la figure. B, nerf de communication entre les cardiaques. G, les ramifications des nerfs cardiaques, qui se distribuent dans le cœur. D, D, D, les nerfs du poumon, qui viennent de la huitieme paire du cerveau. EZ, EZ, division de la huitieme paire en deux rameaux, qui se réunissent ensuite & forment ainsi une petite île dont la droite est plus grande que la gauche. H, H, H, rameaux, au moyen desquels les troncs de la huitieme paire sont unis ensemble devant & derriere l’estomac. Q, rameau du tronc gauche de la huitieme paire, qui parcourt la partie supérieure de l’estomac jusqu’au pylore. I, tronc gauche de la huitieme, lequel se distribue à la portion gauche de l’escomac. K, rameaux du tronc droit de la huitieme paire, lesquels se distribuent à la partie postérieure de l’estomac. M, le tronc droit descendant derriere l’estomac, & qui s’unit ensuite N avec le nerf intercostal gauche. C C, origine du nerf intercostal, où il est uni avec la sixieme paire. O, O, les deux rameaux, dans lesquels les troncs des nerfs intercostaux se divisent, & qui se réunissent ensuite; d’où il arrive qu’ils forment un intervalle par lequel passe la carotide interne, & qui est renfermé avec cette artere dans le conduit du rocher par lequel cette artere entre dans le crâne. R, R, les troncs des nerfs inter-costaux. S, S, les ganglions cervicaux supérieurs des intercostaux. T, T, T, T, T, T, les troncs des nerfs intercostaux, qui se portent le long de l’épine par le cou, par la poitrine, par le bas ventre, par le bassin. U, U, &c. les ganglions des nerfs intercostaux. *F, *F, *F, &c. rameaux par lesquels les nerfs inter-costaux sont unis avec les nerfs de l’épine. X X X X, l’extrémité des nerfs intercostaux, unie avec la premiere & la seconde paire sacrée. Y, Y, Y, Y, rameaux des nerfs intercostaux, qui unis ensemble forment des rameaux considérables W, W, W, qui se portent le long des vertebres du dos, passent à-travers le diaphragme, se mêlent & s’unissent ensuite *G N l’un & l’autre avec le nerf droit de la huitieme paire *D, & le droit avec le gauche. *Q, *Q, rameaux des nerfs intercostaux, lesquels s’unissent aux rameaux des troncs W, W. Les nerfs des reins, des capsules atrabilaires, du foie, de la rate, de l’estomac, des intestins, proviennent des troncs W, W, des nerfs intercostaux de la huitieme paire, de leurs rameaux & de leur union. *L, *L, *L, *L, rameaux au foie, dont la plûpart se distribuent au duodenum. *C, *C, nerf gastro-épiploïque droit, qui va à droite le long du fond de l’estomac, où l’épiploon lui est adhérant; il jette des rameaux *P *P *P à l’estomac, *S *S *S à l’épiploon.


U U U, nerf au rein droit & à la capsule atrabilaire droite. *F *F, paroissent être des rameaux à la rate. *Y, nerf gastroépiploïque gauche, qui se jette sur la portion gauche du fond de l’estomant, où l’épiploon est attaché, & jette à l’estomac des rameaux *W *W, *I, *I, &c. à l’épiploon. 2, 2, 2, parolssent être des rameaux au rein gauche & à la capsule atrabilaire. 3, 3, 3, 3, rameaux qui se rendent au testicule de compagnie avec les arteres spermatiques. 4, 4, 4, &c. paroissent être des rameaux qui se jettent dans le mesentere & aux intestins. 5, 5, 5, &c. rameaux qui s’unissent ensemble çà & là le long des corps des vertebres, des lombes & de l’os sacrum, & se jettent au fond du bassin, où ils s’unissent 6 avec la troisieme paire sacrée, & 7 avec la quatrime paire. 8, 8, 8, &c. rameaux que les rameaux 5, 5, reçoivent des troncs intercostaux. 9, 9, 9, &c. paroissent être des rameaux au mesocolon & à la partie gauche du colon. 10, 10, 10, &c. la neuvieme paire appellée nerfs lingaux, & qui sort de la partie latérale des corps pyramidaux. 11, rameaux de la neuvieme paire, qui se distribuent au digastrique, à l’hyoglosse, au génioglosse, à la langue, &c. 12, 12, gros rameau de la neuvieme paire, qui se porte le long du cou, & se distribue au sternothyroïdien, au coracohyoïdien, au sternohyoïdien, &c. 13, rameau d’union de la seconde paire cervicale avec le rameau 12 de l’intercostal. 14, 14, &c. nerfs cervicaux. 14, 14, les seconds. 15, 15, les troisiemes. 16, 16, les quatriemes. 17, 17, les cinquiemes. 18, 18, les sixiemes. 19, 19, les septiemes. 20, 20, les huitiemes. 21, rameau d’union entre la seconde & la troisieme paire cervicale. 22, 22, rameau d’union entre la 3e & la 4e paires cervicales. 23, rameau de la 4e paire cervicale, qui se joint au recurrent de l’épine. 24, 25, 24, 25, origine des nerfs diaphragmatiques, 24 de la quatrieme paire cervicale, 25 de la cinquieme paire. 26, 26, nerfs diaphragmatiques, dont le droit descend plus directement, parce qu’il n’en est point empêché par le coeur; le gauche descend obliquement, à cause de la situation oblique du coeur du côté gauche. 27, 27, rameaux des nerfs diaphragmatiques dans le diaphragme. 28, 28, union des quatre paires des nerfs cervicaux inférieurs, & de la premiere dorsale, qui forment les nerfs du bras. 29, 30, 31, 32, 33, 34 &c. 39, les nerfs dorsaux. 40 &c. 44, les nerfs lombaires. 45 &c. 48, les nerfs sacrés. 50, 51, les nerfs 50, 50, qui proviennent des dernieres paires lombaires, 51, 51 de la quatrieme paire, qui unis ensemble se joignent aux premieres paires sacrées 3 du côté droit, 2 du côté gauche, pour former les nerfs sciatiques. 52, 52, les nerfs sciatiques.

PLANCHES XI. & XII.
Figure 1. Les arteres de la face d’après Haller.

A, le tronc commun de la carotide. B, la veine jugalaire commune. C, la carotide interne. D, la carotide externe. E, l’artere thyroïdienne supérieure. F, l’artere linguale couverte par les veines & par le ceratoglosse. G, l’origine de l’artere labiale, pareillement couverte. r r, les rameaux ptérigoïdiens. *Q, un rameau au dos de la langue. H, le tronc de la carotide externe dans la parotide. I, l’artere occipitale couverte par la parotide & par les muscles. K, l’artere pharingée cachée. L, rameau superficiel de l’artere labiale. M, l’artere soûmentoniere. N, rameaux superficiels de la labiale. O, l’artere musculaire de la levre inférieure. p, anastomose avec la maxillaire interne. Q, la maxillaire inférieure couverte par les muscles, & qui sort par un trou. R, les rameaux de cette artere, qui se jettent au quarré & à la levre inférieure. S, anastomose avec la soûmentoniere. T, anastomose avec la coronaire de la levre inférieure. V, les rameaux de l’artere labiale inférieure, anastomosés avec la coronaire labiale inférieure. Y, la coronaire de la levre inférieure. Z, un de ses rameaur au masseter & au buccinateur. a, un rameau à la peau. b, au triangulaire & à l’angle des levres. c, un rameau de la carotide externe à la parotide. d, la transversale de la face qui sort de la tempo-