Page:Encyclopedie Planches volume1.djvu/125

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée



ment la voûte, & qui sont un peu adhérentes dans cet endroit. n o, la partie postérieure de ces colonnes, qui va toujours en s’amincissant, & qui est adhérente en n aux corps calleux, & se termine en tranchant en o. p, espace triangulaire isocele, compris entre le bord postérieur des corps calleux & les colonnes postérieures de la voûte, nommé la lyre, entrecoupé de filets de la partie antérieure à la postérieure, & d’une partie latérale vers l’autre.

Fig. 2. La partie moyenne de la coupe de la figure premiere, qui représente la face, le plexus choroïde en a été enlevé; la coupe O P du bord postérieur du corps calleux, &c. a été éloignée pour découvrir la partie supérieure du cervelet. H, partie antérieure & supérieure du cervelet. J, commissure postérieure du cerveau. I, la glande pinéale. K, les colonnes médullaires qui lient cette glande aux couches des nerfs optiques, & l’appliquent à la commissure postérieure du cerveau. L, les natès. M, coupe de la cloison transparente. N N, coupe du pilier antérieur de la voûte. S S, les corps cannelés T, V, les couches des nerfs optiques. V, les éminences arrondies des couches. U, U, nouveaux freins (fig. précéd.). X Y Z, fente qui sépare les couches, & qui conduit dans le troisieme ventricule. X, la vulve. Y, l’anus. Z, la fente continue à la vulve & à l’anus: en ouvrant cette fente, on découvre le troisieme ventricule.

3. Cette figure est presque la même que la précédente, sinon qu’elle représente le troisieme ventricule. H, J, I, &c. U, comme dans la figure précédente, si ce n’est que les colonnes K paroissent s’étendre le long du bord supérieur & intérieur des couches, & que les éminences V V n’ont point été représentées. a b c d, le troisieme ventricule. a, la commissure antérieure du cerveau. b b, la partie de ce ventricule nommée l entonnoir. c c, les éminences orbiculaires d’où s’élevent les colonnes N N. d, conduit qui du troisieme ventricule s’étend dans le quatrieme. b d, fente continue à l’entonnoir & à ce conduit. c c, endroit où les couches sont quelquefois adhérentes entre elles.

4. La tête coupée, de maniere qu’on découvre les sinus antérieurs des ventricules latéraux du cerveau, & les cornes de bélier. A A, coupe des tégumens. B C D E *, coupe des os; C, des sinus frontaux; D, de la cloison de ces sinus; E, de l’épine du coronal; *, de l’apophyse de l’os ethmoïde. F, trous olfactifs. G, G, fosses antêrieures de la base du crâne, couvertes de la dure-mere. H, H, trous optiques. I, I, nerfs optiques qui se rendent à l’oeil par ce trou. J, union de ces nerfs. K, concours de ces nerfs de la partie postérieure vers l’antérieure. 2, coupe des carotides internes. L L, coupe de la dure-mere. M M, coupe de la substance corticale du cerveau. N N, coupe de la substance médullaire du cerveau. O P, coupe des sinus des ventricules du cerveau; O, des sinus antérieurs; P, des sinus postérieurs. Q, coupe des couches des nerfs optiques, bordée de la substance médullaire dont ces couches sont couvertes. R, une partie & le fond de l’entonnoir. S, orifice antérieur du conduit ouvert du troisieme ventricule dans le quatrieme. T, la commissure antérieure du cerveau. U, les natès. h, i, k, l, m, n, o, p, comme dans la coupe opposée de la fig. 1ere, si ce n’est que le corps calleux a été séparé des parties latérales antérieures auxquelles il est continu, & renversé de devant en-arriere, pour faire voir que les cornes de bélier V W ne sont pas un prolongement du corps calleux. V, extrémité postérieure de ces cornes voisines du bout postérieur du corps calleux. W, leur extrémité antérieure cannelée & voisine X X des apophyses clinoïdes postérieures. Y Y, filamens médullaires obliques de devant en-dehors & de derriere en-devant, unis ensemble pour couvrir les cornes. Z Z, prolongement pyramidal des piliers postérieurs de la voûte. ce prolongement borde le bord interne des cornes. a, b, le plexus cho-


roïde. a, partie de ce plexus renversée de devant en-arriere, & représentée en z z (fig 1ere.). b b, partie de ce plexus qui couvre les cornes, représentée dans sa situation naturelle. c c, partie latérale externe des sinus antérieurs des ventricules antérieurs du cerveau. d e R, comme dans la coupe de la figure premiere. f f, bord interne & inférieur du lobe moyen du cerveau. g g, fente qui se trouve entre ce bord & la moëlle allongée, & par laquelle les arteres du plexus choroïde se rendent à ce plexus.

Fig. 5. Coupe verticale de la tête de droite à gauche le long de la partie postérieure des oreilles, & le cervelet coupé; de maniere qu’on puisse y découvrir le quatrieme ventricule.

Ce qui suit est commun aux deux coupes.

A A, coupe des tégumens & des chairs. B C D, coupe des os; C, de la suture sagittale; D, du trou oval. E F G H I, coupe de la dure-mere; F G, de la faulx, G, du sinus longitudinal; H I, de la tente; I, des sinus latéraux; J K L, coupe du cerveau; J, de la substance corticale; K, de la substance médullaire; L, coupe des sinus des ventricules antérieurs du cerveau dans l’espace triangulaire commun à ces sinus. *, orifice des sinus postérieurs. M N O, coupe du cervelet; M, de la substance corticale; N, de la substance médullaire; O, des parois du quatrieme ventricule. P, parties latérales inférieures du cervelet, séparées par la petite faulx de la dure-mere.

Ce qui suit est particulier à la coupe qui représente les oreilles.

Q, bord postérieur des cornes du bélier. R, plexus choroïde qui couvre la partie postérieure des cornes. S, bord postérieur du corps calleux. T, les natès. U, les testès. V, la glande pinéale dans leur situation naturelle. W, colonne médullaire d’où fort X l’origine de la quatrieme paire de nerfs. Y, la face postérieure de la grande valvule du cerveau. a b c d e f g, paroi antérieure du quatrieme ventricule ouvert. a, la partie inférieure du conduit formé par la grande valvule & les colonnes médullaires du cervelet. b c, petite fente qui divise cette paroi. d d d d, les quatre petites fosses. e f, portion de la septieme paire de nerf qui sort du quatrieme ventricule. e, la sortie de ce quatrieme ventricule dans l’angle formé par le concours de la partie inférieure & antérieure du cervelet, & la partie postérieure de la moelle allongée. g e, le bec de plume à écrire, dont les bords g g sont quelquefois crenelés. h, coupe de la moëlle épiniere.

Ce qui suit est particulier à la coupe opposée.

i, espace triangulaire qui résulte du concours de la partie inférieure, postérieure & antérieure de la faulx, avec la partie moyenne & antérieure de la tente. j, extrémité supérieure de l’éminence vermiculaire, située sur la valvule Y. l, parties latérales internes du cervelet, correspondantes à ces extrémités. k, extrémité inférieure de l’éminence vermiculaire opposée à la paroi a b c d e f. m, la partie postérieure du quatrieme ventricule.

PLANCHE XVI.
Les arteres de la partie antérieure & interne de la poitrine, d’après Haller.

Fig. 1, le foie représenté en passant. B, la portion droite du diaphragme. C, quelques parties des muscles de l’abdomen. D, le péricarde, à-travers lequel le cœur paroît çà & là. E, l’oreillette droite circonscrite par des points. F, la pointe du cœur. G, la veine-cave inférieure. H, la veine pulmonaire droite. I, la veine-cave supérieure. K, sa continuation dans la jugulaire droite. L, la jugulaire gauche. M, une partie de l’aorte. N, la ligne dans