Page:Feydeau - La Puce à l’oreille, 1910.djvu/132

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


onze, chez le directeur pour la France de la « Boston Life Company », 95, boulevard Malesherbes.


FERRAILLON, inscrivant sur sa manchette.

Boulevard Malesherbes, bien… Et je n’ai qu’à demander… ?


FINACHE.

Le directeur de la compagnie ; je le préviendrai.


FERRAILLON.

Parfait ! Merci de votre obligeance.


FINACHE.

Mais comment donc !


Scène V

Les Mêmes, OLYMPE, puis RUGBY, puis RAYMONDE



OLYMPE, du haut de l’escalier.

Si monsieur le docteur veut venir voir la chambre… ?


FINACHE, s’élançant vers l’escalier et tout en grimpant
quatre à quatre.

Hein ! Mais je crois bien que je veux venir voir la chambre ! je crois bien que je… (À Ferraillon, du haut de l’escalier.) Ah ! et si on vient me demander, prévenez-moi tout de suite, n’est-ce pas ?

Il disparaît aux étages supérieurs.