Page:Feydeau - Un fil à la patte, 1903.djvu/33

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


le journal des mains de ce dernier.) Donnez-moi ça !… donnez-moi ça !


Tous

Encore !


De Fontanet, ahuri

Eh bien ! qu’est-ce que c’est ?


Bois-d’Enghien

Non, ce n’est pas le moment de lire les journaux ! On va déjeuner ! on va déjeuner ! (Il roule le journal en boule.)


Lucette

Oh ! mais voyons, c’est ennuyeux, puisqu’il y a un article sur moi !


Bois-d’Enghien, fourrant le journal dans sa poche.— Eh bien ! je le range, là, je le range ! (À part.) Non, mais tire-t-il, ce journal !… tire-t-il !


De Fontanet, presque sur un ton de provocation

Mais enfin, Monsieur !


Bois-d’Enghien, même jeu

Monsieur ?…


Lucette, vivement

Ne faites pas attention ! (Présentant.) Monsieur de Fontanet, un de mes amis ; Monsieur de Bois-d’Enghien, mon ami. (Elle appuie sur le mot "mon".)


De Fontanet, interloqué, saluant.— Ah ! ah ! enchanté, Monsieur !