Page:Flaubert - Théâtre éd. Conard.djvu/59

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée



ACTE DEUXIÈME.

Le théitre représente une promenade sous les quinconces. —A gauche , au deuxleme plan, le Café Francais; 5 droite, la grille de la malson de Rousselin. — Au lever du rideau, un colleur est en train de coller trois alliches sur les murs de la malson de Rousselin.


Scène première.

HEURTELOT, MARCHAIS, LE Guns chAMpêTR£, LA Fouua.

LE GARDE CHAMPIETRE, in la foule.

Circulez! circulez! laissez toute la place aux proclamations!

LA FOULE.

Trop juste! `

HEURTELOT.

Ah! la profession cle Poi cle Bouvigny!

MARCHAIS.

Parbleu, puisqu’il sera nommé !

HEURTELOT.

C’est Gruchet qui sera nommé ! Lisez plutét son affiche !

MARCHAIS.

Que je la lise ?...

HEURTELOT.

Oui !