Page:Flaubert - Théâtre éd. Conard.djvu/7

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LE CANDIDAT


———·>•<·———


ACTE PREMIER.


Chez M. Rousselin. — Un jardin. — Pavillon in droite. ——— Une grille occupant le coté gauche.


Scène première.

MUREL, PIERRE, domestique.

Pierre est debout, en train de lire un journal. — Murel entre, tenant un gros bouquet qu'il donne à Pierre.


MUREL.

Pierre, où est M. Rousselin ?


PIERRE.

Dans son cabinet, monsieur Murel; ces dames sont dans le parc avec leur Anglaise et M. Onésime... de Bouvigny !


MUREL.

Ah! cette espéce de [séminariste] (l) à moitié gandin ? J’attendrai qu’il soit parti, car sa vue seule me déplaît tellement ! ...


PIERRE.

Et à moi donc!

1) Pour LA CENSURE, il a fallu mettre cagot.