Page:Glaser - Le Mouvement littéraire 1911.djvu/176

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée
160
LE MOUVEMENT LITTÉRAIRE



DUC D’ORLÉANS
Les Chasses et Chasseurs arctiques.

Dans ce joli volume semé d’images photographiques, le duc d’Orléans nous dit les Chasses et Chasseurs arctiques. Après le récit célèbre des aventureux voyages de la Belgica, l’explorateur princier a voulu aujourd’hui, à la suite d’un voyage facile et heureux, nous raconter simplement les grandes chasses du Nord. Et il le fait avec beaucoup d’agrément, de bonne grâce, une documentation très sûre, prise, on peut le dire, sur le vif et qui ne nous laisse rien ignorer des ours polaires, des rennes, des morses, des phoques.

C’est un livre qui serait intéressant même venant d’un simple mortel et qui acquiert un singulier prestige lorsque l’auteur peut écrire dans sa préface : « Quel que soit l’avenir que la Providence me réserve, ces luttes répétées contre les glaces et la mer n’ont pas été inutiles : elles ont, je l’espère, formé et mûri l’homme que je voudrais être, pour me trouver à la hauteur de la lourde tâche qui m’attend, s’il plaît à Dieu, à la barre d’un vaisseau plus grand et plus difficile à conduire que ma vieille Belgica. »




MARTIAL DOUEL
Au pays de Salammbô.

M. Martial Douël, un excellent lettré que la carrière administrative a conduit Au pays de Salammbô, nous raconte ce qu’il a vu, ce qu’il a compris dans ce pays plein de prestige et de mystère. Et comme il sait fort bien voir et comprendre, son livre est, ainsi que le dit