Page:Guyau - Esquisse d’une morale sans obligation ni sanction.djvu/11

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Nous publions la seconde édition de l’Esquisse d’une Morale, conformément au manuscrit laissé par l’auteur en vue de cette seconde édition, et avec les diverses corrections qu’il avait indiquées[1].

Alfred Fouillée.
  1. Pour l’appréciation de cette œuvre magistrale, voir notre livre intitulé :
    P. S. La Morale, l’Art et la Religion d’après Guyau.