Page:Hoff - La Chimie physique et ses applications.djvu/22

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
21
la chimie physique et la chimie

et si l’on exprime en molécules la composition de cette solution, on obtient :

H2O.0,066MgCl2.0,005KCl,

de sorte que l’équation exacte a la forme :

0,208 (MgCl2.KCl.6H2O) + 6 [H2O.0,066MgCl2.0,005KCl] = 0,064 (MgCl2.12H2O) + 0,238 KCl.

Lorsqu’on opère sur ces proportions, au-dessous de –21°, la solidification est totale ; au-dessus, il n’y a que du chlorure de potassium et la solution.

Puisque nous avons pris ce phénomène de transformation comme point de départ, je vais vous montrer que la solution dont je viens de vous indiquer la composition peut être l’origine de trois séries de solutions saturées, que l’on obtient en modifiant les rapports quantitatifs. Prenons d’abord un peu plus d’eau ; après le refroidissement, on a une solution qui est saturée en MgCl2.12H2O et en KCl, et qui a pour chaque température une composition déterminée. Je n’indiquerai cette composition que pour le point où un nouveau phénomène de transformation vient rendre la température constante à –34°, il y a formation de glace et tout devient solide pour une composition

H2O.0,043MgCl2.0,003KCl.

Examinons maintenant ce qui se passe aux températures plus élevées : il y a deux cas limites possibles, selon qu’à côté de la carnallite existe un excès de MgCl2.12H2O ou de KCl. Dans le premier cas, nous trouvons à –17° le point de fusion de MgCl2.12H2O, et dans le second, à 168°, celui de la carnallite.

Le temps ne me permet pas d’entrer dans plus de détails, mais on voit par ce qui précède que les conditions de la formation et de l’existence de la carnallite sont limitées de part et d’autre aux températures de –21° et 168° ; dans cet intervalle, les solutions peuvent avoir une teneur maximum en chlorure de magnésium ou en chlorure de potassium, jusqu’à la saturation ; il y a ainsi un domaine de possibilité d’existence de la carnallite dont nous allons donner une représentation graphique.

Pour cela, il nous faut prendre trois axes : l’un (OX) pour la température ; les deux autres pour les quantités de MgCl2 (OY) et de KCl(OZ) contenues dans la solution saturée ; de la composition de celle solution dépend la nature du corps solide qui peut s’en séparer. Notre température de trans-