Page:Hugo - Le Roi s amuse.djvu/429

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


GENNARO, pmnast nn wuwau sur la table.

C’est-à—dire que vous allez mourir, madame !

DONA LUCREZIA.

Comment ! Que dites-vous ?

GENNARO.

Je dis que vous venez d’empoisonner traitreusement cinq gentilshommes, mes amis, mes meilleurs amis, par le ciel! et parmi eux, Maffio Orsini, mon frère d’armes, qui m’avait sauvé la vie à Vicence , et avec qui toute injure et toute vengeance m’est commune. Je dis que c’est une action infâme que vous avez faite lé , qu`il faut que je venge Maffio et les autres , et que vous allez mourir !

DONA LUCREZIA.

Terre et cieux !

GENNARO.

Faites votre prière, et faites-la courte, madame. Je suis empoisonné. Je n’ai pas le temps d'attendre.