Page:Jean Chrysostome - Homélie sur le retour de l’évêque Flavien, 1853.djvu/62

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


glace chaque jour d’épouvante. Tous les peuples le savent, et la vue d’Antioche détruite ne serait pas pour eux une leçon aussi forte que le récit de ses malheurs. Ne crois donc pas que les autres villes seront moins soumises. Quand tu les renverserais de fond en comble, tu les instruirais moins que par cette attente incertaine de l’avenir, enseignement plus salutaire que tous les châtiments.

XII. « Ne prolonge pas davantage leurs afflictions, mais permets-leur enfin de respirer. Châtier ses sujets, tirer vengeance de leurs fautes, c’est chose facile et simple ; épargner ceux qui nous ont outragés, pardonner à ceux dont le crime semble être au-dessus du pardon, c’est ce dont un homme ou deux au plus sont capables, surtout quand c’est un roi qui est l’offensé. Il est aisé de contenir une ville par la crainte ; mais conquérir l’amour de tous les humains, leur in-