Page:Laveleye - Les Nibelungen.djvu/12

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


jours d’élégance et même parfois de correction. Nous avons aussi conservé l’orthographe des noms de personnes et de lieux. Dans les monuments littéraires des époques primitives, non moins que dans les anciennes inscriptions lapidaires, chaque mot a une valeur propre qu’il faut s’efforcer de lui laisser, car le plus léger changement dans la physionomie des termes suffit pour nous transporter dans un autre temps et dans un autre ordre d’idées. Le texte du Nibelunge-nôt ayant été comme celui des Livres sacrés, l’objet de commentaires étendus et d’études approfondies, nous avons cru devoir le rendre avec la même exactitude respectueuse, malgré ce qu’un semblable travail pouvait offrir de rebutant pour le traducteur et de peu attrayant pour le lecteur.