Page:Lermina - L’effrayante aventure.djvu/13

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



II

OÙ NOUS FAISONS LA CONNAISSANCE DE M. BOBBY


Nous nous payons facilement de mots : quand nous avons appris qu’une enquête de police est ouverte, nous poussons un soupir de soulagement et déjà nous éprouvons comme un sentiment de sécurité.

La police bénéficie surtout des inventions des romanciers : depuis le Zadig de Voltaire jusqu’au Dupin d’Edgar Poë et à l’incomparable Sherlock Holmes, nous supposons volontiers que tous ces personnages ont été plus ou moins attachés au service de la Sûreté et ont émargé au quai des Orfèvres : et ce nous est toujours une nouvelle surprise quand, les uns