Page:Lermina - L’effrayante aventure.djvu/6

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


L’EFFRAYANTE AVENTURE


PREMIÈRE PARTIE

COXWARD EST-IL COXWARD ?




I

LE CRIME DE L’OBÉLISQUE


Vers onze heures du matin, par un doux soleil de printemps, — on était au commencement d’avril, le 2, pour bien préciser — tout à coup des hurlements éclatèrent dans la rue Montmartre, à proximité du boulevard, tandis qu’une foule de coureurs rapides, mais peu élégants, se ruaient du coin de la rue du Crois-