Page:Moreau.- Mémoires historiques et litteraires F.-J. Talma, 1827.djvu/1

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


MEMOIRES

HISTORIQUES ET LITTERAIRES

SUR

F.-J. TALMA

Par M. MOREAU


OU L’ON TROUVE LES DÉTAILS LES PLUS EXACTS SUR SES PREMIÈRES ANNÉES ; LES CIRCONSTANCES QUI ONT ACCOMPAGNÉ SES DEBUTS À LA COMÉDIE FRANÇAISE ; LE COMPLIMENT QU’IL PRONONÇA EN 1789 ; SES LETTRES ET SES DISCOURS À L’ASSEMBLÉE NATIONALE ET À LA CONVENTION, LES LETTRES DU Mlle. CONTAT ET DE LARIVE ; LE RECIT DE LA FÊTE QU’IL OFFRIT À DUMOURIEZ EN 1791 ; DES DETAILS NOUVEAUX SUR SES PREMIÈRES LIAISONS AVEC NAPOLÉON ; L’OPINION DE Mme. DE STAËL; CELLE DES JOURNALISTES ANGLAIS ; LE RÉCIT DE SON DERNIER VOYAGE À LONDRES ; L’EXAMEN DE SES PRINCIPAUX RÔLES, ET LES ANECDOTES DE SA CARRIÈRE DRAMATIQUE ; LA RELATION DE SES DERNIERS MOMENS : LA LISTE DE TOUS LES RÔLES NOUVEAUX QU’IL A JOUÉS DEPUIS 1787 JUSQU’EN 1826 ; LES DISCOURS PRONONCÉS SUR SA TOMBE,


Et un Fac-Simile de son Ecriture

DEUXIÈME ÉDITION.

À PARIS,

CHEZ LADVOCAT, LIBRAIRE,

PONTHIEU, DELAUNAY,

ET TOUS LES MARCHANDS DE NOUVEAUTÉS.