Page:Mowat - Études philologiques sur les inscriptions gallo-romaines de Rennes.djvu/7

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ÉTUDES PHILOLOGIQUES

SUR LES

INSCRIPTIONS GALLO-ROMAINES

DE RENNES.


le nom de peuple REDONES.

Colligite fragmenta ne pereant.

Les seuls spécimens d’épigraphie gallo-romaine que possède le Musée de Rennes consistent en deux fragments d’inscriptions provenant des démolitions exécutées dans le vieux mur d’enceinte pendant l’hiver de 1868, sur l’emplacement de la porte Saint-Michel, pour le prolongement de la rue Rallier.

De ces deux fragments, le plus grand, c’est-à-dire celui qui porte six lignes mutilées à chacune de leurs extrémités, a été publié dans le vie volume des Mémoires de la Société Archéologique d’Ille-et-Vilaine (p. 133), ainsi que dans le xviie volume de la Revue Archéologique (p. 246). Je me suis assuré, par un collationnement attentif, que les deux lectures proposées ne sont pas parfaitement d’accord, ni entre elles, ni avec l’o-