Page:Paupe - Histoire des œuvres de Stendhal, 1903.djvu/57

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


PROMENADES DANS ROME GENÈSE ET COMPOSITION ... « Le plan des Promenades avait d’abord beaucoup moins d’étendue, il s’agissait de don- ner seulement trois cents pages de descriptions des principaux monuments de la Ville Eter- nelle. En juillet 1828, Beyle me donna à lire le manuscrit, j’y trouvai le germe d’un bon ouvrage ; je lui conseillai de faire le tableau complet de Rome antique et moderne, sous le triple rap- port des monuments des arts, de la politique, de la société. L’étendue du travail l’effraya, et je ne parvins à le rassurer qu’en lui promettant de l’aider à réunir les nombreux matériaux qui devaient composer son livre. Lors de sa publi- cation, Beyle voulait dire, dans sa préface, la part que j’y avais eue : je m’y refusai, convaincu qu’il me la ferait trop belle, car, sauf l’article intitulé : Attaque par des voleurs (T. II, p. 508) qui est ma propre histoire, tout le reste est bien de lui. Malgré ses imperfections, l’ouvrage obtint un véritable succès, car il était certaine-