Page:Picabia - Jésus-Christ rastaquouère.djvu/48

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


les cadavres, et l’un d’eux apporta dans la hutte de Dingue la tête de l’Indienne dont celui-ci était amoureux… Il la reconnut instantanément et sans doute en éprouva-t-il une commotion intense, car il fut subitement guéri de sa folie et de sa fièvre ; ses forces lui revinrent, alors prenant la tête de la femme de la gueule du chien, il s’amusa à se lancer à l’autre bout de la pièce en criant à l’animal d’apporter ; trois fois le jeu recommença, le chien rapportait la tête en la tenant par le nez, mais à la troisième fois, Jacques Bingue l’ayant lancée plus fort, elle se rompit contre la mur, et à sa grande joie, le joueur de boule pû constater que le cerveau qui en jaillit ne présentait qu’une seule circonvolution et affectait à s’y méprendre la forme d’une paire de fesses !…

L’entr’acte est terminé, chères lectrices, nous continuons par le