Page:Racine - Œuvres, t7, éd. Mesnard, 1870.djvu/436

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée
426
NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE.

lumes in-12, p. 83-i6i. Au même tome, p. 247-267, Sainte-Beuve a ajouté un intéressant Jpj endice, formé de deux articles qu’il avait publiés dans le Constitutionnel du mois d’avril 1S66, sous ce titre : Les cinq derniers mois de la vie de Racine.

Racine est un polisson, comédie en un acte, mêlée de couplets. A propos de la souscription pour une descendante de Racine, par Carmouche. Paris, 1860, in-12.

Histoire de Jean Racine, par J.J.E. Roy. Tours, Marne, 1861, in-12. dc édition en iS63, 3 e édition en 1868.

Jean Racine. Sa vie intime et sa correspondance avec son fils, par l’auteur de Y Histoire de Louis XIV. Lille, Lefort, 186 », in-12. Notice biographique et littéraire sur J. Racine (par Gerusez). S. 1., in-i 2. (Tirage à part des Préliminaires du Théâtre cho si de Racine, i863.) Nouveaux essais de critique et d’histoire, par IL Taine. i865, I volume in-12.

M. Taine y a réimprimé des articles sur Racine qui avaient été d’abord insérés au Journal des débats.

Études sur la Ferté-lïilon et Racine, par M. A. Carro… Paris, Imprimerie impériale, i8fi5, in-8.

Racine à Uzès. comédie en un acte, en vers, avec… notes d’après des documents nouveaux ou inédits, par Edouard Fournier. Paris, Dentu, i865, in-12.

Racine et sa famille maternelle à Saint-Majimin-lez— Usez (1660-1780), par M. Gratien Charvet. Nimes, 1869. Brochure de 23 pages. Discours prononcé à la distribution solennelle des prix au lycée impérial Louis-le-Grand, le 7 août i$6g, par M.Beaujean. Paris, imp. de E.Donnaud. Pièce in-8 de 12 pages. (L’auteur a pris pour sujet Racine dans sa vie de famille.)

De la rime d’après Boileau et Racine, avec des suppléments relatifs à Corneille et a Molière, par Billet. (S. d.) Noyon, in-8 de 74 pages 1. . Plusieurs pièces de vers en l’honneur de Racine, lues à la Comédie-Française dans ces dernières années, pour l’aoniver « aire de la naissance du poète, auraient dû trouver plaçai dans cette dernière section de la !’otice bibliographique, si elles avaient été publiées à part ; mais nous croyons qu’elles n’ont été imprimées que dans quelques journaux. Dans la représentation du 2f décembre |865, <>ù l’on a joué Mith : idate et les Plaideurs, on a recité une Ode a Racine de M. Henri de Bornier ; dans celle du 21 décembre 1 SG7 [Britannica

  • et Us Plaideur.,), des Stances à Racine de M. Louis Ck.uiI.iII ; dans

celle du 21 décembre 1868 (Athalie et les Plaideurs), des Stinces de MM. Henri de Bornier et Edouard Thierry, jointes a la pièce de crs de M. Sainte-Beuve intitulée les Larmes de Racine ; dans celle du 21 décembre 1 86y (Mitlin late et les Plaideurs), des f—’ers en l’honneur de Racine de M. Carcassonne de Marseille.