Page:Rochegude - Promenades dans toutes les rues de Paris, 19.djvu/26

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

contre-amiral (1768-1814) qui défendit le quartier des Buttes-Chaumont en 1814.

63. Emplacement de l’impasse Montfaucon qui a été absorbée en 1907 par la rue Édouard-Pailleron.

60. Rue Henri-Murger (1900). Nom en l’honneur de l’écrivain (1822-1861).

73. Cité Hiver. (Nom de propriétaire.)


Rue Manin (1862).


S’appela primitivement rue de Mexico. Nom actuel en 1880 en souvenir du patriote italien, président de la République de Venise en 1848 (1804-1857).

Cette rue longe le magnifique parc des Buttes-Chaumont (1867). Jusqu’en 1765 ce fut une voirie, et cet endroit continua à être un dépôt d’immondices jusqu’en 1850. En 1814 la Marine de la Garde et les élèves de l’École polytechnique y livrèrent un combat contre les Alliés. C’est M. Alphand qui transforma en parc ce terrain accidenté et pittoresque où se trouvaient des carrières de plâtre. Le nom de Chaumont signifie mont dénudé (mons calvus). (Grotte, lac, pont suspendu, temple de la Sibylle, nombreux bronzes, etc.)

29. Fondation ophtalmologique Adolphe de Rothschild (1904).

39. M. Jambon, peintre décorateur, y mourut en 1908.

71. Place Armand-Carrel (1879). Sur la place se trouve la mairie du XIXe arrondissement (1878). En face, monument érigé en 1899 par la Ligue de l’enseignement à Jean Macé. La place doit son nom au publiciste (1800-1846), tué en duel par Émile de Girardin. Au 1 de la place, enseigne (Aux Deux Fiancés). Au 3, se trouve