Page:Rostand - Cyrano de Bergerac.djvu/23

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



La voix.

« Heureux qui... »Sortez !


Le parterre.

« Heureux qui... »Sortez !Oh !


Montfleury, s’étranglant.

« Heureux qui... »Sortez !Oh !« Heureux qui loin des cours... »


Cyrano, surgissant du parterre, debout sur une chaise, les bras croisés, le feutre en bataille, la moustache hérissée, le nez terrible.

Ah ! je vais me fâcher ! ...

(Sensation à sa vue.)


Scène IV


LES MÊMES, CYRANO, puis BELLEROSE, JODELET.



Montfleury, aux marquis.

Ah ! je vais me fâcher ! ...Venez à mon secours,
Messieurs !


Un marquis, nonchalamment.

Messieurs !Mais jouez donc !


Cyrano.

Messieurs !Mais jouez donc !Gros homme, si tu joues
Je vais être obligé de te fesser les joues !


Le Marquis.

Assez !


Cyrano.

Assez !Que les marquis se taisent sur leurs bancs,
Ou bien je fais tâter ma canne à leurs rubans !