Page:Saint-Pol-Roux - Anciennetés, 1903.djvu/42

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



LE BOUC ÉMISSAIRE


Les yeux hébreux font une bague au Tabernacle
Où germe le pardon que marchande Israël.
Jéhovah l’Offensé songe en son habitacle
De sittim odorant qu’ouvragea Bésalel.