Page:Schwob - Mœurs des diurnales, 1903.djvu/97

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



L’Annunziation de la Vierge, roman imité par l’italien.

La Renaissance de l’Homaisisme, par Gaston Descampagnes.

Traité du Sublime, attribué à Jules Claretie.

Napoléon et les Punaises d’Italie, par Baudet.

Quelqu’un, quelque chose, roman, balzacien, par Félix Haransaur.

Il y a Quelqu’un ! — Monologue, par Édouard Vibrecourt.

Grand Almanach Gotha des Parvenus.

Le Livre des Snobs (revu et augmenté).

Coplestone. Conseils à un Jeune Critique.

Swift. Conseils aux Domestiques [1].

Et le Dictionnaire de la conversation polie, par le même Swift (accommodé au goût du jour) ; auxquels je vous prie en grâce de joindre ce petit Traité de journalisme fait et composé par Loyson-Bridet votre très humble serviteur ; tous livres que vous pourrez commander selon votre gré à la Librairie des Gens du Monde, chez Hector ; d’autant que

  1. Mlle Yvonne Kerlord, belle et plantureuse personne, représente une Opinion Publique infiniment plus stable et mieux assise que celle dont nous sommes les serviteurs quotidiens.
    (Le Figaro, 30 novembre 1902.)