Page:Stendhal - La Chasse au bonheur, 1912, éd. Séché.djvu/33

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





Bonheur intellectuel


Art, théâtre, littérature, musique.



L’éducation seule fait les grands hommes, par conséquent, on n’a qu’à le vouloir pour devenir grand génie. Il faut s’appliquer à une science et la méditer sans cesse. Je te conseille de lire et de méditer Plutarque : il t’apprendra en même temps l’histoire, et à connaître les hommes.

On acquiert un grand esprit, non pas en apprenant beaucoup par cœur, mais en comparant beaucoup les choses qu’on voit ; il faut beaucoup méditer, et quoiqu’on voie, tâcher d’en savoir la cause.

Cultive beaucoup ton esprit et laisse le travail des mains aux machines humaines.