Page:Tannery - Pour l’histoire de la science Hellène.djvu/125

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ce secours nous manque pour le second, et ils sont assez indépendants entre eux pour que nous renoncions sans regret à l’un, pour que nous consacrions tous nos efforts à faire de l’autre une vérité.

Si la science ne s’arrête pas dans sa marche, si nous ne rencontrons pas le tuf qui épuiserait ses vains efforts, elle n’a pas dit au reste son dernier mot sur ces questions. Peut-être un jour nos arrière-neveux constateront-ils dans l’univers un changement irrévocable au point de vue de nos destinées, comme serait une diminution appréciable du diamètre du soleil. Alors l’hypothèse de la stabilité serait définitivement condamnée et il deviendrait temps d’agiter le problème de l’évolution périodique ou monodrome. Jusque-là nous n’avons qu’à amasser des faits et à nous garder de trop de confiance dans les déductions prématurées qui nous entraînent sur le domaine de l’inconnaissable.






DOXOGRAPHIE D’ANAXIMANDRE

1. Théophraste, fr. 2 (Simpl. in physic, 6 a). — Parmi ceux qui admettent un seul principe mobile, mais indéfini, Anaximandros fils de Praxiadas, de Milet, qui fut disciple et successeur de Thalès[1], dit que l’indéfini est le principe et l’élément des êtres; c’est au reste lui qui le premier introduisit ce terme de « principe » (____), entendant ainsi, non pas l’eau ou quelque autre des éléments que nous reconnaissons, mais une certaine nature indéfinie différente, de laquelle se seraient formés tous les ciels et tous les mondes qu’ils ont contenus; c’est de là que proviennent les êtres, c’est en cela aussi qu’ils se dissipent suivant une loi nécessaire, car, comme il le dit en son langage poétique, ils sont châtiés et expient, au temps préfix, leur réciproque injustice. Il est clair que, considérant la transformation réciproque des quatre éléments, il a jugé à propos de prendre comme substratum, non pas l’un d’eux, mais quelque chose de différent. D’ailleurs il n’attribue pas la génération au changement de l’élément, mais à la séparation des contraires par suite

  1. Théophraste a dû dire : concitoyen et ami de Thalès.