Page:Tolstoi et les Doukhobors.djvu/202

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



III


Une semaine après l’arrivée du premier bateau, un deuxième convoi de 1.900 Doukhobors arriva sur le « Lake Superior ». Ce bateau fut tenu en quarantaine pendant vingt et un jours. Heureux retard, car les bâtiments destinés à recevoir les nouveaux arrivants n’étaient pas prêts.

Le gouvernement canadien était très soucieux de transférer au plus vite les Doukhobors dans les campagnes, car on était en février 1899, et on attendait, fin de mars, un grand nombre d’immigrants pour lesquels on aurait besoin des bâtiments encore occupés alors par les Doukhobors. (Dans chaque ville du Canada, il y a des bâtiments où les immigrants sont logés en attendant leur installation). Un grand nombre d’ouvriers auxquels s’adjoignirent 150 Doukhobors partirent pour construire des bâtiments