Page:Verne - Vingt mille lieues sous les mers.djvu/179

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


meraude à la gorge, brun marron au ventre et à la poitrine. Deux filets cornés et duveteux s’élevaient au-dessus de sa queue, que prolongeaient de longues plumes très-légères, d’une finesse admirable, et ils complétaient l’ensemble de ce merveilleux oiseau que les indigènes ont poétiquement appelé « l’oiseau du soleil. »

Ned Land se contenta d'une douzaine de kangaroos.

Je souhaitais vivement de pouvoir ramener à Paris ce superbe spécimen des paradisiers, afin d’en faire don au Jardin des Plantes, qui n’en possède pas un seul vivant.

« C’est donc bien rare ? demanda le Canadien, du ton d’un chasseur qui estime fort peu le gibier au point de vue de l’art.

— Très-rare, mon brave compagnon, et surtout très-difficile à prendre