Page:Villiers de L’Isle-Adam, Premières poésies, 1893.djvu/19

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



I



BARCAROLLE



« Calumque lueri

« Jussit. »

Ovide.



I


Dans le golfe aux flots bleus se mirent les étoiles.
Le vent, qui souffle auprès des citronniers en fleurs,
Nous apporte, en faisant trembler nos blanches voiles.
Les barcarolles des pêcheurs.