Page:Villiers de L’Isle-Adam - Isis, 1862.djvu/12

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





A MONSIEUR HYACINTHE DU PONTAVICE DE HEUSSEY




Permettez-moi, Monsieur et bien cher ami, de vous offrir cette étude en souvenir des sentiments de sympathie et d’admiration que vous m’avez inspirés.

Isis est le titre d’un ensemble d’ouvrages qui paraîtront, si je dois l’espérer, à de courts intervalles : c’est la formule collective d’une série de romans philosophiques ; c’est l’X d’un problème et d’un idéal ; c’est le grand inconnu. L’Œuvre se définira d’elle-même, une fois achevée.

Croyez, en attendant, que je suis heureux d’inscrire votre nom sur sa première page.

A. Villiers de l’Isle-Adam




Paris, 2 juillet 1862.