100%.png

« À toute âme qui pleure »

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Quinze ChansonsPaul Lacomblez, Éditeur (p. 123-124).

XV

Cantique de la Vierge dans « Sœur Béatrice »

À toute âme qui pleure,
À tout péché qui passe,
J’ouvre au sein des étoiles
Mes mains pleines de grâces.

Il n’est péché qui vive
Quand l’amour a parlé ;
Il n’est âme qui meure
Quand l’amour a pleuré…


Et si l’amour s’égare
Aux sentiers d’ici-bas,
Ses larmes me retrouvent
Et ne s’égarent pas…