« J’aurai vingt ans demain »

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

AnonymeAlice de Chambrier

J’aurai vingt ans demain



 
    J’aurai vingt ans demain ! Faut-il pleurer ou rire ?
    Saluer l’avenir, regretter le passé,
    Et tourner le feuillet du livre qu’il faut lire,
4 Qu’il intéresse ou non, qu’on aime ou soit lassé ?

    Vingt ans, ce sont les fleurs toutes fraîches écloses,
    Les lilas parfumés dans les feuillages verts,
    Les marguerites d’or et les boutons de roses
8 Que le printemps qui fuit laisse tout entr’ouverts....

    Mais c’est aussi parfois l’instant plein de tristesses
    Où l’homme, regrettant les jours évanouis,
    Au seuil de l’inconnu tout rempli de promesses
12 Sent des larmes au fond de ses yeux éblouis !

    Pareil au jeune oiseau qui doute de son aile
    Et n’ose s’élancer hors du nid suspendu,
    Il hésite devant cette route nouvelle
16 Qui s’ouvre devant lui pleine d’inattendu.

    L’œil a beau ne rien voir de triste sur la route ;
    Malgré le gai soleil, les oiseaux et les fleurs,
    Le cœur parfois frissonne et dans le calme écoute
20 Une lointaine voix qui parle de malheur.