À Claudius Popelin II

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


À Claudius Popelin II


ÉCRIT SUR UN EXMPLAIRE DE « LA MODE »

 

Sous ce petit format commode,
Un grand problème est agité :
On y cherche si la beauté
Peut s’arranger avec la mode.

Notre art, à tort, répète l’ode
Que dans sa blanche nudité
Chanta la jeune antiquité ;
Il faut qu’au temps on s’accomode.

Dans nos bals, aujourd’hui, Vénus
Gonflerait ses charmes connus
Du mensonge des crinolines ;

Elle aurait guipures, malines,
Une traîne à sa cotillon,
Et pour ceste un tatafouillon !