À Georges Verlaine

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Batignolles Paul VerlaineAmour
À Georges Verlaine





Ce livre ira vers toi comme celui d’Ovide
S’en alla vers la Ville.
Il fut chassé de Rome ; un coup bien plus perfide
Loin de mon fils m’exile.

Te reverrai-je ? Et quel ? Mais quoi ? moi mort ou non,
Voici mon testament :
Crains Dieu, ne hais personne, et porte bien ton nom
Qui fut porté dûment.